OPIOïDES, MORPHINE, J'IGNORAIS QUE LE MANQUE POUVAIT DéTRUIRE, ANéANTIR ET PESER AUTANT SUR LA MALADIE - BLOG

© Fournis par Le Huffington Post Je me rappelle d’une nuit où je n’avais pas pu dormir tellement l’effet du manque était présent. SANTÉ - Les drogues légales et le syndrome de manque, un sujet tabou dont on ne parle pas assez et pourtant qui concerne tellement de personnes.J’ai été et je suis encore sous médicaments très forts type morphinique et opioïde. Ces petites p...

Source: