COMMENT AVOIR UN SOMMEIL RéPARATEUR ?

Vous vous êtes réveillé ce matin en ayant l'impression d'avoir peu dormi, et vous n'aviez qu'une idée en tête en vous levant : "Vivement que je retrouve mon lit".

Si c'était la première fois, ça ne serait pas grave. Seulement, cela fait des semaines que cette fatigue vous accable. Et ce, malgré les grasses matinées du week-end et les compléments alimentaires censés stimuler votre énergie au lever. La réponse à votre lassitude est simple : vous manquez d'un sommeil réparateur. Car pendant la nuit, nous traversons plusieurs phases, toutes nécessaires à notre bonne santé physique et mentale. Or, certaines phases sont plus réparatrices que d'autres. En effet, pendant que nous dormons, notre cerveau passe en alternance par deux types de sommeils différents : le sommeil paradoxal et le sommeil lent.

Des phases de sommeil plus ou moins reposantes

La première partie du cycle de sommeil correspond principalement à du sommeil lent, qui se compose de trois phases :

  1. la transition veille-sommeil ;
  2. le sommeil lent léger ;
  3. le sommeil lent profond.

Ensuite seulement vient le sommeil paradoxal (pendant lequel l'essentiel des rêves survient). Ce cycle se répète plusieurs fois, mais à chaque cycle, nous passons de moins en moins de temps dans les stades 2 et 3, et de plus en plus de temps en sommeil paradoxal. Au cours d'une nuit normale, nous effectuons en général quatre ou cinq cycles. Or, ce sont les phases de sommeil lent qui sont les plus réparatrices. Le sommeil paradoxal, pour sa part, est essentiel pour l'apprentissage, la mémoire et la cognition, mais il est très énergivore. En d'autres termes, dormir 10 h ne vous reposera pas si vous multipliez, pendant cette période, les phases de sommeil paradoxal ou de sommeil lent léger.

De bonnes habitudes pour avoir un sommeil réparateur

Il suffit d'adopter quelques règles d'hygiène de sommeil pour avoir un sommeil réparateur en quantité suffisante. Respectez les mêmes horaires de sommeil, tous les jours, y compris pendant les vacances et le week-end. Le soir, allez vous coucher quand vous en ressentez le besoin pour ne pas rater un cycle de sommeil, et si vous êtes au beau milieu d'un film, organisez-vous pour en regarder la fin le lendemain. Réveillez-vous tous les jours à la même heure, au bout de 8 h de sommeil environ. Proscrivez tous les écrans de votre chambre à coucher, même votre téléphone : investissez dans un réveil ou un simulateur d'aube, plus efficace pour bien commencer la journée. Mangez léger le soir, pour éviter les réveils nocturnes dus à une digestion difficile. Enfin, ne consommez pas de caféine ni d'alcool, et ne fumez pas pendant les 4 h qui précèdent le coucher.

Comment faire pour avoir plus de sommeil profond ?

Le sommeil profond est la conjugaison d’une série d'activités qui l’enclenche plus facilement. Si vous procrastinez lorsque vous avez sommeil, vous n’aurez pas assez de temps pour bien dormir. C’est pourquoi nous vous recommandons de pratiquer ces astuces :

  1. Éliminez les écrans de votre chambre
  2. Faites du sport en matinée ou dans la journée, mais pas le soir
  3. Stoppez la consommation d’alcool
  4. Arrêtez les écrans 2 heures avant d’aller dormir (lecture et écriture pour meubler ce temps)
  5. Couchez-vous dès que les bras de Morphée vous réclament
  6. Soyez détendu
  7. Mangez léger le soir
  8. Stoppez la cigarette deux avant le coucher
  9. Dormez sur des literies confortables (oreiller, matelas, draps)
  10. Ordonnez votre chambre
  11. Rangez bien votre lit
  12. Réglez la température de votre chambre à 18°C en hiver comme en été

Ça peut aussi vous intéresser :

Sommeil : voici comment mieux dormir

Pour améliorer l'efficacité d'un vaccin, il faut... dormir

Pourquoi il faut davantage dormir en hiver, selon la science

Bien dormir pendant la grossesse mode d'emploi

2023-03-25T21:03:02Z dg43tfdfdgfd